fbpx

S’en faire toute une montagne ! ?

Posture de la montagne bras levées vers le ciel

S’en faire toute une montagne !

Vous connaissez sûrement cette expression ! Ou comment nous pouvons voir la réalité telle que nous la voyons et non comme elle est vraiment. Nous ressentons alors un blocage face à cette difficulté, nos peurs surgissent et nous font craindre le futur.

Voilà un exemple qui trouve tout son sens et illustre parfaitement la manière de pratiquer le yoga hors du tapis !

La posture de la Montagne ou Tadasana est la POSTURE de base de la plupart des postures debout. Elle est la base entre autres des postures telles que la chaise, l’arbre, des guerriers et bien d’autres encore ! Elle sert donc de fondation à la pratique du yoga sur tapis mais également hors tapis. En effet, tous les jours nous sommes amenés à nous tenir debout (et pas forcément dans une bonne posture). Tadasana nous permet donc de travailler l’alignement de l’ensemble du corps tout comme l’équilibre physique et mental.

Une posture qui peut paraître simple mais tenir cette posture demande néanmoins beaucoup de concentration. De plus elle offre un bon moyen de connaître son état émotionnel. La faire me permet de me connecter à moi-même, de revenir dans mon corps. Ainsi, pratiquer la montagne, une posture simple, tout en se libérant des aspects techniques d’alignement me facilite l’observation de mes ressentis physiques et psychologiques.

 

Comment ne pas s’en faire toute une montagne

Pour vous connecter avec votre montagne intérieure d’aujourd’hui, je vous invite à vous tenir debout, pieds ancrés dans le sol et à imaginer que vous allez gravir une montagne. En bas de cette montagne, vous vous sentez petit(e) face à la hauteur de cette montagne. Vous commencez votre ascension. Vous grimpez avec force et énergie votre montagne. Durant votre ascension vous découvrez avec plaisir une vallée au loin, un golfe en contrebas, différents sentiers. Vous prenez le sentier qui vous convient le mieux aujourd’hui le plus court, le plus long, peu importe.

 

 

 

 

 

A votre arrivée au sommet, vous surplombez un panorama magnifique et vous vous sentez grand(e), fort(e), rempli(e) d’énergie. Depuis votre point d’observation vous voyez tout sous un autre angle. Les maisons, les chemins, les personnes vous paraissent plus petits, différents. Vous prenez conscience que suivant l’angle de vue sous lequel vous vous placez les choses qui se présentent à vous peuvent être énormes ou bien plus petites.

Vous descendez à présent le mental plus léger, le pas alerte et savez que vous pouvez à tout moment retourner au sommet de votre montagne intérieure !

Je vous invite à faire le parallèle avec les problèmes que vous rencontrez dans votre vie et relativiser leur importance, les remettre à leur place.

Lors de votre pratique de la posture de la montagne, fermez les yeux et regardez avec bienveillance les difficultés qui doivent reprendre leur taille normale. Choisissez une difficulté et intégrer là à votre pratique observez vos ressentis après la posture face à cette difficulté.

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal