fbpx

La posture du demi chien

La posture du demi chien

Pour aller dans la posture du demi chien

Commencez par vous installer dans la posture de la montagne :

– pieds parallèles à la largeur des hanches qui poussent dans le sol

– quadriceps actifs, bassin neutre, abdominaux transverse actifs

– colonne dans sa courbure naturelle, tête dans le prolongement de la colonne

– sommet de la tête qui pousse vers le ciel, menton légèrement rentré

– épaules vers l’arrière et vers le bas (loin des oreilles)

A l’inspire levez les bras au ciel

A l’expire, gardez les abdominaux actifs et plongez le buste vers l’avant pour amener le dos parallèle au sol ou un peu plus haut et garder les courbures naturelles de la colonne vertébrale. Les jambes peuvent être pliées ou tendues.

Au besoin pliez les genoux, garder le pubis vers le nombril et le dos long.

Garder les bras le long du corps, actifs jusqu’au bout des doigts

 

Pour sortir de la posture du demi chien

Poussez les pieds dans le sol. Inspirez et remontez dans la montagne bras vers le ciel puis expirer et descendez vos bras de chaque côté

Version 1 : les bras devant soi sans appui ou appuyés sur le dossier d’une chaise, contre un mur, jambes pliées ou tendues.

                                                                 

Version 2 : les bras vers le sol appuyés sur un bloc, jambes pliées ou tendues.

Bienfaits

Etire les muscles à l’arrière du corps

Renforce les muscles de la colonne vertébrale

Stimule les organes internes

Améliore la posture

Développe l’endurance, l’enracinement

Développe la stabilité émotionnelle

Favorise la connexion au moment présent

 

Précautions et contre-indications

  • Hypertension non médicamentée
  • Genoux faibles : éviter de tenir la posture trop longtemps
  • Inflammation récente ou chronique des genoux, du bassin
  • En cas de sciatique procédez délicatement
  • En cas d’hernie discale pliez les genoux

Ressources :

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal