fbpx

Yoga du printemps

Yoga du printemps

Rien n’interdit de pratiquer le yoga comme on veut, où on veut et quand on veut. Cependant notre corps et notre esprit accueillent la pratique de manières différentes le matin ou le soir. De même notre pratique de yoga du printemps va différer de celle de l’été ou des autres saisons. Et lorsque le printemps pointe le bout de son nez, non seulement l’énergie de la nature change mais la nôtre également. Notre corps, notre énergie s’éveillent à cette transition tout comme le fait la nature pour passer de l’hiver au printemps. Je vais donc vous présenter les changements qui s’opèrent au printemps. Ensuite je vous proposerai une pratique afin d’accueillir au mieux cette période.

 

Particularités du printemps

Selon l’Ayurveda, le changement des saisons bousculent de nombreuses énergies. Notre corps qui a tourné au ralenti, tout comme la nature pendant l’hiver, s’est alourdi de l’énergie Kapha associée à cette saison.

Mais le début du printemps est plutôt une saison fraîche et humide où le corps peut être fragilisé par les mois les plus froids de l’hiver. C’est une période généralement propice aux rhumes, sinusites, aux états grippaux ou encore aux déséquilibres du système digestif. Il convient de rester vigilant. Cependant c’est la période opportune pour nettoyer le corps, tant au niveau physique que mental.

Ainsi, pour vous aider à évacuer les toxines amassées en hiver et le nettoyage de votre corps, certaines asanas seront plus bénéfiques que d’autres. L’objectif ici consistera à retrouver de l’énergie et à booster vos organes d’élimination des déchets organiques : intestins, foie, vésicule biliaire, reins, poumons…

 

Pratique spécial printemps

A cette saison, une pratique dynamique reste à privilégier comme les salutations au soleil et les séquences physiques afin d’apporter de l’énergie et de stimuler les organes acteurs de la purification et de l’élimination. Grâce à ce style de pratique vous gagnerez en tonus et vitalité, et vous développerez votre courage et votre confiance en vous. Votre colonne vertébrale s’assouplira tandis que les nerfs rachidiens seront stimulés. Et cela vous permet également de vous débarrasser des tensions qui pèsent sur votre buste et d’améliorer votre capacité respiratoire.

Ainsi, on va privilégier des pratiques qui massent et mobilisent ces organes :

  • avec les postures de torsion
  • les salutations au soleil,
  • les postures d’ouverture de la cage thoracique (flexions arrière, latérale ou postures avec les bras étirés vers le ciel), celles travaillant les abdominaux ou encore les postures d’équilibre sur les mains et bras sont également parfaites pour cette saison,
  • sans oublier les pratiques plus douces pour nous recharger en énergie en cas de fatigue.

Certaines postures de yoga sont particulièrement recommandées par les médecins ayurvédiques pour réduire l’excès de Kapha et préparer le corps à la renaissance du printemps. On se lance ?

 

Exemple de séance de yoga du printemps :

Étalez votre tapis de yoga et essayez cet enchaînement de postures :

  • Shavasana, la posture de relaxation et pratiquez une respiration abdominale ou complète
  • Marjarâsana, la posture du chat : placez-vous à 4 pates et sur chaque expiration faites le dos rond
  • Ado Mukha Svanasana, la posture du chien tête en bas : depuis la posture de la table (4 pattes), crochetez les orteils dans le sol et poussez les fessiers vers le plafond
  • Bhujangasana, la posture du cobra
  • Ado Mukha Svanasana, la posture du chien tête en bas
  • Anjaneyasana, la posture du croissant de lune : avancez la pied droit à l’avant, posez le genou gauche au sol, inspirez et levez les bras vers le ciel. Ensuite reposez les mains au sol, amenez la main gauche à l’extérieur du pied droit, inspirez soulevez le bras droit vers le ciel. Vous faites la posture en torsion. Faites quelques respirations dans la posture puis revenez dans le chien tête en bas. Et faites la même chose du côté gauche
  • Ado Mukha Svanasana, la posture du chien tête en bas, déposez les genoux au sol et laissez-vous glisser sur le sol pour venir à plat ventre
  • Ardha Salabhasana, la posture de la demi-sauterelle : bras le long du corps paumes vers le sol, menton ou front au sol appuyez le bassin en direction du sol. Inspirez et soulevez légèrement la jambe droite du sol. Restez quelques respirations puis déposez la jambe au sol. Prenez le temps d’observer vos sensations et recommencez de l’autre côté
  • Savasana, la posture de relaxation : prenez au moins 5 minutes, yeux fermés à accueillir les sensations présentes juste après votre pratique. Relâchez votre corps tout entier. Ressentez votre corps dynamisé, ouvert, détoxifié.

Cette séance à pratiquer idéalement le matin peut varier de 15 à 30 minutes. Elle vous apportera une belle énergie tout au long de votre journée. N’hésitez à me partager dans les commentaires, vos sensations après cette magnifique pratique de printemps !

Namasté ?, Véronique

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal