fbpx

Yoga de l’automne

Yoga de l’automne

Notre corps, notre esprit et notre pratique du yoga change avec les saisons. La saison de l’automne confirme également cette règle.

Je vous présente dans cet article, les particularités de l’automne. Et surtout quel yoga pratiquer pendant cette saison.

Particularités de l’automne

Je ne vous révèle pas un scoop, mais l’automne pour moi symbolise le changement. Ce changement je le perçois simplement en contemplant la nature. Les jours commencent à raccourcir, les couleurs changent, le vent fait virevolter les feuilles des arbres et la fraîcheur commence à s’installer.

De plus, cette saison correspond à la période de la rentrée, à la fin de l’été et des vacances ainsi que la reprise de nos activités : personnelles et professionnelles. Autrement dit notre rythme de vie change radicalement. J’éprouve particulièrement à cette période, la sensation d’être prise dans un tourbillon. D’où ma difficulté à garder mon équilibre dans ce tourbillon.

Cette période de transition parfois difficile à passer nous invite à adapter notre pratique de yoga. Ainsi nous prenons soin de notre santé autant physique que psychologique. Alors de quelle manière pratiquer en automne ? Et quelles postures privilégier ?

 

Pratique de yoga pour l’automne

Pour vous aider dans votre pratique retenez que l’automne est la saison de l’équilibre, de la purification et du lâcher prise. Autrement dit c’est en ce sens qu’il faut orienter notre pratique automnale.

Pour l’équilibre , travaillez votre stabilité et votre ancrage au travers de postures comme l’arbre, les guerriers I et III, l’aigle, la montagne ou la chaise entre autres.

Pour la purification ou la détox expérimentez la posture de la torsion assise ou couchée, la torsion debout jambes écartées… De même vous pourrez allez dans la posture du bateau, de la planche ou de la table en équilibre afin de simuler toute la sphère digestive.

Enfin pour la lâcher prise découvrez ou redécouvrez le papillon couché sur le dos, la posture du tailleur, du papillon assis, le pigeon ou encore la posture de la guirlande.

Je vous partage une séance que j’affectionne particulièrement :

  • papillon assis + Nadi Shodana, la respiration alternée
  • dieu des vents
  • table puis chien/chat (alternez dos en extension/dos rond)
  • enfiler l’aiguille (Parsva Balasana)
  • tadasana accompagnée d’une flexion latérale de la colonne dans la 1/2 lune debout
  • arbre ou aigle
  • pince debout jambes écartées avec buste en torsion
  • arc arrière debout
  • Guerrier I
  • fente basse avec ou sans bloc
  • torsion couchée
  • shavasana ou papillon couchée sur le dos

Grâce à une pratique complète mais équilibrée vous réduirez l’excès de Vata et ramènerez l’équilibre dans votre belle énergie de l’automne pour développer votre stabilité, purifier votre corps et votre esprit tout en lâchant prise sur ce dont vous n’avez plus besoin.

Je vous suggère d’avoir une pratique profonde et posée dans la fluidité par la recherche du mouvement et l’attention aux ressentis. 

Et vous adaptez-vous votre pratique aux saisons ? Et de quelles manières ? Merci de laisser un commentaire et de me partager votre expérience ?

Namasté ?, Véronique

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal