fbpx

Respirez !

Arc arrière debout

Respirez !

La respiration est une fonction vitale de notre corps qui se produit de manière automatique, sans que nous y prêtions souvent attention. Pourtant, dans la pratique du yoga, la respiration occupe une place centrale et est considérée comme un outil puissant pour améliorer la santé, la conscience et l’équilibre intérieur. Dans cet article, nous explorerons la respiration d’un point de vue yogique et son importance dans la pratique du yoga.

 

Respirez d’un point de vue yogique

Dans la philosophie yogique, la respiration est connue sous le nom de « pranayama ». Ce qui signifie littéralement « extension de la force vitale » en sanskrit. Selon les yogis, le prana représente l’énergie vitale qui imprègne tout l’univers, y compris notre corps. Par conséquent, l’on considère le pranayama comme un moyen de réguler, d’expérimenter et d’accroître cette énergie vitale à travers la respiration consciente.

Le yoga enseigne que notre respiration est directement liée à notre état mental et émotionnel. Par exemple, lorsque nous sommes stressés ou anxieux, notre respiration a tendance à devenir courte et superficielle. En revanche, lorsque nous sommes calmes et détendus, notre respiration devient profonde et régulière. En contrôlant consciemment notre respiration, nous pouvons donc influencer notre état mental et émotionnel.

Une des techniques les plus couramment enseignées est le « pranayama de base ». Il s’agit d’une respiration lente, profonde et contrôlée. Dans cette pratique l’expiration est prolongée et l’inspiration est douce et régulière. Elle favorise la relaxation, la concentration et la clarté mentale. De plus, cette respiration aide également à calmer le système nerveux et à réduire le stress.

La « respiration alternée des narines » ou « nadi shodhana » consiste à alterner la respiration entre les narines droite et gauche en utilisant les doigts pour fermer une narine à la fois. Cette technique vise à équilibrer les énergies masculine (solaire) et féminine (lunaire) dans notre corps, favorisant ainsi l’harmonie et la stabilité intérieure.

Le « kapalabhati » est un autre exercice de respiration yogique dynamique. Il nécessite des expirations rapides et des inspirations passives. Cette technique stimule le système respiratoire, purifie les voies respiratoires et élimine les toxines du corps. Elle est également connue pour augmenter le niveau d’énergie et améliorer la clarté mentale.

 

Importance de la respiration dans la pratique du yoga

En pratiquant régulièrement des exercices de respiration yogique, nous pouvons profiter de nombreux bienfaits pour notre santé physique, mentale et émotionnelle. La respiration yogique aide à améliorer la capacité pulmonaire, à renforcer le système immunitaire, à réduire l’anxiété et le stress, à améliorer la concentration et à favoriser le bien-être général.

Il est important de souligner que la respiration yogique doit être pratiquée avec conscience et dans le respect de ses propres limites. Il est recommandé de trouver un enseignant qualifié de yoga pour apprendre les techniques de respiration correctement et éviter les complications éventuelles.

La respiration occupe donc une place essentielle dans la pratique du yoga. Elle nous connecte à notre force vitale et nous aide à équilibrer notre corps et notre esprit. En intégrant les techniques de respiration yogique dans notre routine quotidienne, nous pouvons cultiver la présence, la sérénité et la vitalité, tout en découvrant une profonde dimension intérieure. Alors, respirons consciemment et embrassons les bienfaits de la respiration yogique dans notre vie quotidienne.

Alors respirez !

Une fois les yeux ouverts, vous pourrez reprendre vos activités normales ?

Belle pratique ! Pour partager votre expérience !  Déposez un commentaire, je serai très heureuse de vous lire ?

Namasté ?

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal