fbpx

Massage Abhyanga

Massage Abhyanga

Pour prendre soin de moi, j’aime m’adonner à la pratique d’Abhyanga, soit en institut ou bien en automassage.

Venu du nord de l’Inde, Abhyanga est un massage à l’huile de sésame chauffée auquel peut être ajouté des huiles essentielles. D’abord réputé pour ses vertus relaxantes et énergisantes, je le conseille vivement en cas d’arthrose. En quoi consiste-t-il ? Quels sont ses bienfaits ? Focus sur cette pratique traditionnelle ayurvédique.

Qu’est-ce que le massage Abhyanga ?

Le massage Abhyanga est issu de l’Ayurvéda, une médecine considérée comme sacrée en Inde depuis plus de 4000 ans. Là-bas, l’Ayurvéda est un véritable art de vivre qui a pour vocation de réconcilier le corps et l’esprit. En sanskrit, cela signifie « science de la vie ». Dès l’âge de six ans, on encourage les enfants à masser les membres de leur famille avec cette technique. En France, le massage Abhyanga est perçu comme un véritable outil destiné à améliorer le bien-être, la détente et la relaxation. Pendant le massage le praticien cherche à équilibrer les sept centres énergétiques du corps (les chakras). Il va ainsi stimuler les trajets de l’énergie afin de lui permettre de circuler librement dans tout le corps. Le masseur effectue pressions, frictions, étirements dans un rythme modéré. Il alterne les manœuvres lentes et plus rapides. Ainsi, le bien-être physique et émotionnel sont retrouvés.

À qui s’adresse le massage Abhyanga ?

Il s’adresse à tout le monde. On le recommande surtout aux personnes nerveuses, souffrant de stress, de fatigue et ayant du mal à gérer leurs émotions.

Le massage Abhyanga fait également des merveilles sur :
  • la concentration ;
  • le sommeil ;
  • la digestion ;
  • la dépression

Sur le plan physiologique, il permet de favoriser :

  • la circulation sanguine ;
  • la respiration ;
  • l’assouplissement des articulations ;
  • le relâchement musculaire.

Bref, le massage Abhyanga offre une profonde détente et un véritable voyage des sens.

Quelles huiles pour un massage Abhyanga ?

Si l’huile de sésame est l’huile de base utilisée pour ce massage, des huiles essentielles peuvent y être associées en fonction des bienfaits recherchés. Par exemple, pour leurs vertus adoucissantes et apaisantes on privilégie les huiles essentielles de lavande et d’orange. Quant au citron et au gingembre on les utilise pour leur action drainante. Le géranium s’emploie pour ses propriétés décongestionnantes.

L’huile est toujours chauffée, de manière à être tiède. Elle est repartie en grande quantité sur l’ensemble du corps. Du cuir chevelu aux orteils, chaque zone du corps est massée pour le libérer de toutes ses tensions. Une expérience sensorielle unique qui permet une réelle harmonisation entre le corps et l’esprit.

En pratique

Le massage Abhyanga se réalise, de préférence, le matin afin d’éliminer les toxines accumulées pendant la nuit. Selon la tradition, il se fait avec de l’huile de sésame, réputée pour ses vertus hydratantes et antioxydantes. Pour la purifier, il est recommandé de la faire chauffer à 100 degrés puis de la laisser refroidir avant de l’utiliser. Cette étape est très importante pour éviter tout risque de brûlure !

À la fois dynamique et enveloppant, le massage ayurvédique se caractérise par une alternance de mouvements doux et de manœuvres plus rythmées. Les premiers permettent de repérer les tensions, tandis que les seconds les dénouent. Bien entendu, ces mouvements peuvent être adaptés en fonction des besoins et sensibilités de chacun. Au-delà de ses vertus préventives, le massage Abhyanga permet de restaurer l’énergie et de mieux la repartir dans tout le corps.

Conseil

Ce massage peut être fait en institut bien sûr par un thérapeute en Ayurveda. Et c’est le top ! Cependant peu d’entre eux le propose et cela peut s’avérer onéreux.

Alors je vous partage ici ma façon de pratiquer Abhyanga, en automassage.

Même si on recommande de le faire plutôt le matin, je le pratique le soir. J’enduit alors mon corps d’huile de sésame tiédie en faisant des mouvements circulaires. Je masse :

  • mon visage, mes oreilles, les épaules, les aisselles, le haut des bras, les coudes, les poignets et les mains. Pour les mains je veille à masser le dessus des mains, la paume des mains et chaque doigt.
  • ma poitrine, mon ventre, mon dos de haut en bas.
  • mes cuisses, mes genoux, mes jambes, mes chevilles et mes pieds. Au niveau des pieds j’insiste entre chaque orteil puis sous la plante des pieds.
  • alors mes parties génitales.

Je me rince alors à l’eau chaude pour ôter l’excédent d’huile. Enfin je me savonne les aisselles et les parties génitales. Enfin je me rince à nouveau à l’eau chaude et je me séche.

De cette manière, la peau est bien hydratée, le corps est délassé et puis vous verrez que demain matin vos articulations vous remercieront. Chaque fois que je pratique ce massage (le plus souvent possible), je sens vraiment la différence au niveau articulaire. Mes mouvements sont plus fluides, mes articulations sont comme lubrifiées. Un vrai bonheur !

Le mieux c’est d’essayer même si vous n’avez aucun problème articulaire. Je serai curieuse de savoir quels seront les bienfaits pour vous ! Partagez-les en laissant un commentaire afin de savoir si cela provoque les mêmes effets pour vous que pour moi?

Namasté?

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal