fbpx

Préventif ou curatif

Préventif ou curatif

En matière de santé vous êtes plutôt du genre préventif ou curatif ? Et bien moi je trouve que notre médecine, l’approche de la médecine occidentale et contrairement au yoga est loin d’être holistique.

Quand je vais chez mon médecin et qu’apparaissent les prémices d’une maladie, douleurs articulaires, déchaussement de dents, migraine ou autre la réponse reste souvent la même : « C’est trop tôt pour faire quoi que ce soit ! », « Pas la peine d’entreprendre un traitement pour l’instant ! » et blablabli et blablabla.

En fait tant que le cas n’est pas grave, mon médecin me conseille plutôt de ne rien faire et, éventuellement, me prescrit un médicament contre les désagréments causés par ces symptômes. Mais serait-ce trop demandé que d’aborder les choses sous un angle différent et d’essayer de s’attaquer aux causes plutôt qu’aux symptômes, faire du préventif plutôt que du curatif !

Ne serait-il pas possible de ralentir voire d’enrayer les symptômes d’une maladie sans forcément user de médicaments mais prenant le patient dans son être tout entier en tenant compte de facteurs environnementaux tels que : l’alimentation, le sommeil, la digestion, notre état psychologique…bref une approche globale pour jouer sur ces facteurs qui sur le long terme peuvent faire la différence. J’aime cette équation qui rappelle qu’un peu, souvent égale beaucoup !

Notre médecine demeure efficace dans bien des domaines mais montre ses limites dans le domaine préventif. Je me tourne donc, dans ces cas là vers d’autres pratiques :

Et vous êtes-vous plutôt du genre préventif ou curatif ? Résignez-vous à écouter ce que vous conseille votre médecin, l’inaction et l’attente, ou bien vous tournez-vous vers d’autres alternatives pour connaître les causes de vos symptômes ! J’ai hâte de connaître votre point de vue en la matière comme vos solutions ! Merci pour vos partages et commentaires, Namasté ? !

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal