Liberté de choisir ! ?

Liberté de choisir ! ?

Et bien oui ! Nous voilà à nouveau confinés !

Nous devons à nouveau accepter la restriction de nos libertés : liberté d’aller et venir comme bon nous semble, liberté de se retrouver entre amis ou en famille pour partager un moment de convivialité.

Même si cette nouvelle ne nous réjouis pas ! Ne me réjouis pas ! Nous pouvons cependant réagir de deux manières différentes :

  • refuser cette situation,
  • ou bien l’accepter.

Nous disposons donc toujours de notre liberté de choisir !

 

Choisir de refuser cette situation

Faire ce choix consiste à éveiller en nous la frustration, à nous battre contre un état que nous ne contrôlons pas. Nous pouvons donc juger toutes les mesures mises en place comme incohérentes, injustes ou encore liberticides. Mais l’énergie que nous employons à rejeter l’évidence, calme-t-elle notre mécontentement ? Change-t-elle la situation que nous vivons actuellement ? Ou bien, toute cette énergie déployée à une bataille intérieure, qui s’annonce vaine, n’a-t-elle pas plutôt un effet plus néfaste que bénéfique sur notre santé, notre moral, notre bien-être ?

Pourquoi ne pas alors essayer de vivre et d’aborder cet évènement sous un autre angle ?

 

Liberté de choisir d’accepter cette situation

Imaginez que vous choisissiez librement d’accepter cette situation. Vous êtes prêt alors à appliquer Santosha ou le contentement.

Accepter cela signifie garder son énergie et profiter du temps supplémentaire que cette situation nous offre. Alors à quoi employer ce gain de temps ? A le partager avec ses enfants, son conjoint ? Le prendre pour soi ? L’employer à lire ou encore à réaliser des projets qui nous tiennent à cœur et que nous reportions faute de temps justement !

Vous pouvez également mettre ce temps au profit d’une association, d’un voisin… Bref de multiples perspectives existent afin de passer au mieux ce Re….Confinement ! Et ainsi voir cette situation comme un cadeau plutôt que de la voir comme un fardeau, une entrave à nos libertés. Vivre ce moment comme une opportunité, l’opportunité de se connecter à soi, à son monde intérieur. Je le reconnais cela peut s’avérer bien plus vertigineux que sauter en parachute à 4000 m d’altitude. Car il nous arrive rarement d’écouter notre être le plus profond, d’écouter notre silence intérieur. Et de plus sans succomber à l’agitation extérieure à laquelle nous cédons habituellement. Alors profitons en conscience de ce moment.

Et gardons à l’esprit que quoi qu’il arrive nous contrôlons seulement quatre choses dans notre vie ! Nous contrôlons nos pensées, nos paroles, nos actions et notre éthique ! Ainsi faisons de cette épreuve un tremplin à notre propre transformation ! Apprenons à mieux nous connaître afin de s’écouter , de répondre à nos besoins et ainsi être plus disponible pour les autres.

Et vous comment vivez-vous ce re…confinement ? Je serai ravie que vous partagiez votre expérience dans les commentaires. Et que chacun puisse s’enrichir de l’expérience de l’autre !

Namasté ? !

Laisser un commentaire