Santosha ou le contentement

Santosha ou le contentement

Santosha se traduit par « contentement ou acceptation ». Dans les « Yoga Sutras », au sujet ce deuxième Nyama, Patanjali écrit ceci :  « Grâce au bonheur, nous atteignons un bonheur insurpassé ».

Il nous présente donc ici le secret du bonheur. Cela semble assez simple en théorie et pourtant ! Mais qu’est-ce que le contentement au juste ? Et comment peut-on appliquer ce principe ?  Aussi bien sur le tapis que dans la vie quotidienne !

 

Principe de Santosha

Le contentement ou l’acceptation provient de la paix de notre esprit. Vivre le contentement nous invite à adopter une vision positive de la vie. Et plus particulièrement ce principe nous encourage à apprécier ce que l’on a, ce que l’on vit. Il nous invite à vivre chaque situation telle qu’elle est. Par contre il nous suggère d’éviter d’entretenir la comparaison plutôt favorable aux frustrations, aux regrets ainsi qu’à l’agitation du mental cause de notre souffrance. De préférence il s’agit de voir le verre à moitié plein plutôt que le verre à moitié vide. Santosha ou le contentement signifie également entretenir le calme et la paix intérieure malgré tout les bouleversements de la vie et apprécier la vie.

Il n’y pas de petits bonheurs !

 

Santosha sur le tapis

 

Sur le tapis de yoga, on pratique Santosha en acceptant son manque de mobilité, d’équilibre ou de force lors de la pratique d’une posture. Cependant cela se fait tout en explorant cette limite pour la repousser en douceur (Ahimsa), sans se mentir (Satya) et sans aucune attente (Aparigraha) mais avec beaucoup de détermination. Autrement dit, faire preuve d’humilité et se satisfaire de ce que nous pouvons accomplir dans le moment présent.

 

Santosha ou le contentement dans la vie quotidienne

La pratique de Santosha dans la vie quotidienne, implique d’abord de s’accepter tel que l’on est (avec ses qualités et se défauts). Cela nous demande également de renoncer à se considérer comme victime des circonstances extérieures. Adopter cette attitude nous conduit à prendre l’entière responsabilité de nos réactions face aux diverses situations qui se présentent à nous. Il n’est pas question ici de se résigner à croire que nous sommes destinés à vivre de petites choses, à freiner nos ambitions. Mais il semble avant tout important, de prendre conscience de notre valeur personnelle ainsi que de nos valeurs exceptionnelles. Il s’agit d’éviter d’envier à autrui tout en acceptant de faire confiance à notre propre force créatrice. Par exemple, face à un échec prendre du recul pour se tourner vers les causes plutôt que de se morfondre. De la même manière Santosha nous convie à apprendre à recevoir. Dans un premier temps pour savourer le bonheur procuré par le fait de recevoir. Et dans un deuxième temps pour partager le plaisir de celui qui nous donne.

Ainsi Santosha ou le contentement oriente notre regard vers la gratitude. La gratitude envers la vie, envers les cadeaux exceptionnels qu’elle nous offre tous les jours. En fait éviter de rechercher ce que nous n’avons pas afin de prendre conscience de tout ce que nous avons déjà. Ce changement de regard sur la vie procure un bonheur immense et nous libère ainsi de nos frustrations causes de nos souffrance.

Et vous ? Quels changements sur le vision de votre vie voulez-vous apportez afin de vous connecter à votre paix intérieure ?

Namasté, ?

 

Laisser un commentaire