fbpx

Etre ou faire

Etre ou faire une to do list

Être ou faire, ou comment l’obsession de l’action nous éloigne de notre être profond. Dans un monde axé sur la productivité et l’accumulation constante d’accomplissements, il est devenu monnaie courante de se noyer dans un océan d’actions incessantes. L’obsession du « faire » a atteint des sommets tels que nous pourrions être décrits comme des « faire humains » plutôt que des « êtres humains ». Dans cet article, posez-vous la question : comment cette tendance peut nous éloigner de notre véritable essence en évitant notre propre compagnie et en refusant de faire face à nos émotions profondes ?

Etre ou faire : la stratégie du faire

L’évitement de la solitude

Dans notre société moderne constamment connectée, être seul est souvent perçu comme un échec. Les smartphones, les réseaux sociaux et la surcharge d’activités sont utilisés comme des moyens d’éviter la solitude. Cependant, la solitude offre une opportunité précieuse pour se reconnecter avec soi-même. Et apprendre à être seul peut améliorer la santé mentale et favoriser une meilleure productivité.

Etre ou faire : la fuite du faire face à l’introspection de l’être

Le « faire » constant agit souvent comme un écran de fumée qui dissimule nos pensées les plus profondes et nos émotions refoulées. Au lieu de faire face à nos préoccupations et les traiter, nous nous enfermons dans des to-do lists sans fin pour échapper à l’introspection nécessaire. L’introspection est, en effet, une des clés du bien-être mental et émotionnel. Je connais bien la fuite, je l’ai moi-même adopté pendant des années. Pour fuir la douleur que j’éprouvais face à un traumatisme, ma stratégie a été de faire, faire, faire jusqu’à l’épuisement physique. Cette expérience m’a appris que quoique l’on fasse et bien la vie nous ramène toujours face à l’obstacle que nous fuyons. Et il devient alors nécessaire de traiter cette faille pour pouvoir continuer à avancer. Toutefois ce travail peut se faire uniquement lorsque c’est le bon moment pour nous et que nous en avons l’énergie. Mais tôt ou tard, il faut le faire. J’appelle cela régler sa note.

La course incessante vers l’accomplissement

La société moderne nous pousse à atteindre constamment de nouveaux sommets. Mais cette course effrénée nous éloigne petit à petit de notre être authentique. En cherchant continuellement à « faire », nous négligeons parfois l’importance de « l’être ». Or nul besoin de démontrer aujourd’hui que la quête perpétuelle de l’accomplissement peut entraîner burn-out et/ou des problèmes de santé.

Etre ou faire : comment retrouver l’équilibre ?

Il est essentiel de rétablir l’équilibre entre l’action et l’existence authentique. Voici quelques conseils pour renouer avec votre être intérieur.

  • Prioriser la Méditation et la Pleine Conscience : la méditation et la pleine conscience offrent des moments précieux pour se connecter avec soi-même et calmer le tumulte de l’esprit. Elle réduit le stress, favorise la clarté mentale et améliore le bien-être général.
  • Accueillir l’Introspection : prenez le temps de réfléchir sur vos émotions et de faire face à vos traumatismes. Le travail intérieur est essentiel pour une croissance personnelle durable. Non seulement L’introspection favorise une meilleure santé mentale et émotionnelle. Mais elle crée, à long terme, les conditions favorables à une vie plus équilibrée.
  • Établir des Connexions Authentiques: investissez du temps dans des relations significatives. Les connexions humaines profondes sont un pilier essentiel du bien-être émotionnel. La santé mentale passe aussi par des relations sociales solides.

 

Je pense qu’il est important de devenir des Êtres, et pas seulement des Faiseurs. Dans un monde où le « faire » est souvent glorifié, il est crucial de se rappeler que notre véritable essence réside dans notre capacité à « être ».

En équilibrant l’action avec la réflexion, nous pouvons reconquérir notre humanité et vivre une vie plus épanouissante. La prochaine fois que vous vous sentez submergé par la nécessité de « faire », prenez un moment pour simplement « être ». Vous pourriez être surpris par la profondeur et la richesse que cette simple pause peut apporter à votre vie.

Namasté

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal