fbpx

Comment ça va ?

Comment ça va ?

Bonjour, aujourd’hui j’ai envie de vous demander « Comment ça va ? ». Voilà une question intéressante et si souvent posée au cours d’une même journée ! Mais de quelle manière répondez-vous ? Et faites-vous partie de ces 27% de français qui reconnaissent ne pas répondre honnêtement à cette question. Bien sûr on peut lancer un « oui ça va machinal » mais aussi cacher la vérité pour ne pas écorner une image dite « positive » Car en effet 84% des sondés avouent qu’ils répriment leurs émotions pour apparaître heureux. Cela donne à réfléchir, non !

Origine de « Comment ça va ? »

Mais revenons à l’origine de cette question. Pour la petite histoire cette question à différentes origines dont la plus répandue sous-entend « comment allez-vous ? … à la selle ». Cela daterait de la fin du moyen âge et des débuts de la médecine grand public. A cette époque l’indicateur essentiel de la santé étaient les selles. La pertinente question « comment allez-vous ? » renvoyait directement à la consistance, l’odeur et autres qualificatifs de la défection de l’interlocuteur.

Cependant cette expression change peu à peu de sens. Elle a alors pour objectif de s’enquérir poliment du bien-être général de son interlocuteur. Ensuite et toujours selon les règles de savoir-vivre, il semblait normal de ne pas attendre de véritable réponse à cette formule. Cette question n’est alors pas considérée comme une véritable question, mais uniquement un moyen de saluer ou d’engager une conversation. Et donc profiter de l’occasion pour aborder ses problèmes personnels était considéré… impoli toujours d’après les règles de savoir-vivre

Alors qu’en est-il aujourd’hui ? Peut-on aujourd’hui exprimer nos émotions, répondre avec honnêteté et authenticité à cette question sans forcément étaler sa vie privée ?

Pour illustrer mon propos je vais vous raconter une histoire :

 

Expérience de « comment ça va ? »

Je vous propose d’ailleurs de faire l’expérience de l’impact de nos émotions sur notre niveau d’énergie.

Commencez par penser à un évènement triste et connectez-vous à vos sensations physiques :

  • sentez-vous des tensions apparaître dans vos muscles, vos articulations
  • où votre respiration se loge-t-elle ? En haut de votre cage thoracique ? Est-elle plus courte ? Plus saccadée ?
  • ressentez-vous votre poitrine se rétrécir, vos épaules se refermer, vos mâchoires se resserrer…

A présent, imaginez que vous êtes en joie, que vous venez de vivre une expérience extraordinaire, que c’est le bonheur total. Quelles sont les réactions dans votre corps et dans votre esprit.

Ne vous sentez-vous pas pousser des ailes ? Prêt à affronter n’importe quel obstacle qui se présente devant vous ?

Prenez conscience de l’effet de vos émotions sur votre corps. Et prenez conscience de l’importance de les exprimer, de les vivre. Car vous avez pu vous rendre compte au travers de la petite expérience que vous venez de vivre. Vous avez pu vous rendre compte des effets de nos ressentis sur votre corps, votre souffle et votre mental.

Alors j’ai envie de vous demander « comment ça va ? » à présent ou plutôt comment vous sentez-vous ? Partagez vos ressentis en me laissant un commentaire ! Je serai honorée de l’accueillir ???

Je vous souhaite une lumineuse journée !

Namasté ?, ma lumière intérieure salue votre belle lumière intérieure ?

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal