fbpx

La visualisation

La visualisation

Pendant mes séances de yoga, j’amène mes élèves à combiner différentes techniques durant les postures. Je peux les inviter à gérer leur souffle. Parfois je leur conseille d’utiliser un mantra, de pratiquer des bandhas (contractions de certaines zones du corps) ou encore des mudras ou drishtis (gestes des mains, des yeux, de la langue). Et bien parmi l’ensemble de ces outils, je peux également leur proposer également la visualisation.

Tous ces éléments participent à canaliser l’énergie et le mental, visant ainsi à développer la santé et la concentration.

Dans le cadre de cet article, je vais m’attarder un peu plus sur la visualisation. Et plus particulièrement sur le pourquoi et le comment visualiser ?

Pourquoi pratiquer la visualisation

Il existe aujourd’hui beaucoup de disciplines où on utilise la visualisation, tant on sait aujourd’hui le pouvoir qu’elle a sur le cerveau. L’exemple le plus connu est celui des sportifs qui s’en servent pour se préparer à leurs compétitions. D’autant plus qu’on sait aujourd’hui que visualiser mentalement une situation engendre les mêmes réactions physiologiques et émotionnelles que de vivre la situation dans la réalité.

Par exemple, si j’imagine une situation qui me met en joie ou me fait peur, je vais déclencher, dans mon corps, les symptômes physiques de la joie ou de la peur.

En yoga, la visualisation sert dans un premier temps à rester connecter au moment présent. Prendre conscience de sa respiration permet de canaliser le flux des pensées et d’être concentrer sur ce que l’on fait, ce que l’on ressent, ce que l’on vit. Ensuite elle participe à la circulation harmonieuse de l’énergie. Là où je porte visuellement mon attention, c’est là que j’amène aussi mon énergie. Troisièmement, la visualisation utilise la symbolique, qui est le langage favori de l’inconscient. A travers le symbole, nous pouvons élargir notre conscience de nous-mêmes et de notre environnement, créer des connections entre les choses que notre mental ordinaire ne peut pas créer, et nous connecter à quelque chose de plus grand que nous.

 

Comment utiliser la visualisation en yoga ?

Visualiser, c’est imaginer. Or nous sommes tous dotés d’une puissante imagination. Combien de fois avez-vous imaginé ce qui pourrait de produire si …. ? Vous savez ces scénarios qui trottent dans notre tête. Ceux qui peuvent parfois nous stresser lorsqu’ils sont plutôt négatifs.

Mais ici il s’agit au contraire d’imaginer de se laisser envahir par la détente, le calme et la sérénité. Ou bien encore de visualiser le trajet de son souffle, de l’énergie qui circule librement dans tout notre corps et notre mental.

En fait il s’agit de laisser notre imagination être le guide de notre voyage intérieur. Se prêter à la visualisation permet de canaliser le mental, d’éveiller la conscience, de dénouer les nœuds physiques et énergétiques et d’harmoniser la circulation de l’énergie.

Exemple de visualisation

Tadasana ou la posture de la montagne excellent pour stimuler l’ancrage, la stabilité

  • se centrer dans son axe et visualiser et ressentir le souffle qui monte et descend des pieds à la tête et de la tête aux pieds
  • se focaliser sur le chakra racine et se représenter l’expansion rétraction du chakra racine

 

A vous de jouer maintenant et dites-moi dans les commentaires si cet article vous a aidé !

Namasté ?

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal