La posture du croissant de lune

La posture du croissant de lune

Pour aller dans la posture du croissant de lune

A partir de la montagne, inspirez et levez les bras au ciel

Sur une expiration, plongez dans le demi chien, bras le long du corps, doigts longs, pubis vers le nombril

Puis pliez les genoux, garder le dos long et amenez la jambe droite à l’arrière

Poursuivez en posant le genou droit au sol et veillez à garder le genou gauche au-dessus de la cheville gauche

Et dans cette posture, levez les bras vers le ciel en Anjali mudra

Poussez votre poitrine vers l’arrière, votre coccyx vers le bas transverse engagé et le sommet de votre crâne vers le ciel.

Le dos reste long, le bassin reste dans l'axe, fessiers contractés

Si vous le souhaitez vous pouvez amenez votre regard vers vos mains

 

Pour sortir de la posture du croissant de lune

Inspirez et amenez le genou droit à l’avant, puis expirer. Vous vous trouverez ainsi dans la posture de la pince debout jambes pliées.

Afin de remontez dans le demi chien, à votre prochaine poussez les pieds dans le sol. Et puis expirer dans la posture

Ensuite poussez les pieds dans le sol afin de remontez dans la montagne bras vers le ciel sur votre inspiration.  Et puis descendez vos bras de chaque côté à l'expiration.

Prenez un temps pour observer vos sensations.

Répétez de l'autre côté.

Première version : mains sur les hanches ou sur la cuisse à l'avant

Version 2 : mains sur les blocs de chaque côté

Version 3 : genou fléchi déposé sur une couverture 

Bienfaits

Précautions et contre-indications

  • Genoux fragiles, disposez une couverture sous le genou fléchi
  • Problèmes cardiaques, hypertension ou fragilité dans les sacro-iliaque : pratiquer mains sur les hanches ou sur les blocs
  • Hernie discale ou douleurs lombaires.

Ressources :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :