Les 5 plus populaires postures de base d’inversion

Les 5 plus populaires postures de base d’inversion

Je vous présente quelles sont pour moi, les 5 plus populaires postures de base d'inversions que l'on peut pratiquer en toute sécurité. Certes il existe un bon nombre de postures inversées que je qualifierai de plus avancées. Mais la pratique des inversions peut tout aussi bien se faire assis, debout, sur une jambe, en torsion, allongé sur le ventre ou sur le dos. Elles représentent une catégorie de postures ayant des bienfaits spécifiques. Dans cet article, vous découvrirez leurs bienfaits généraux ainsi que leurs contre-indications. Puis je vous présenterai mon top 5.

Bienfaits et contre-indication des postures inversées

Les inversions sont particulièrement reconnues pour :

  • réduire l'anxiété en calmant le système nerveux parasympathique. Nous nous sentons alors plus en équilibre et nous nous sentons calmes et sereins
  • stimuler le système immunitaire en permettant à la lymphe de mieux circuler
  • amener de nouvelle perspective en nous faisant prendre conscience de notre corps sous un autre angle. Le fait de tenir en équilibre sur les épaules, les avant-bras ou les mains constitue déjà un réel challenge. De plus c'est un magnifique travail de proprioception tout aussi important que le renforcement des muscles ou de gagner en souplesse.
  • renforcer les épaules et les muscles du dos en sollicitant le muscle transverse indispensable au gainage
  • favoriser le retour veineux notamment le phénomène des jambes lourdes, bien connu des femmes surtout quand il fait chaud !
  • augmenter la confiance en soi lorsqu'on arrive enfin à adopter un équilibre alors on se sent comme booster et heureux d'avoir persévérer !
  • améliorer la concentration en utilisant la gravité qui fournit au cerveau plus d'oxygène et de sang

Cependant inverser le corps, mettre sa tête à l'envers n'est pas quelque chose de naturel. Et comme pour toute posture, il existe certaines précautions et contre-indications :

  • sciatique ou hernie discale
  • hypertension
  • maladie cardiaque
  • troubles aux yeux ou aux oreilles
  • en cas d'ostéoporose éviter toutes les postures qui amènent la pression sur l'avant de la colonne vertébrale
  • risque d'inconfort pour les femmes enceintes
  • maux de tête
  • problème de cervicales
  • période de menstruations

Si vous souffrez d'un trouble ou d'une maladie chronique (scoliose, hypertension, hypertrophie de la thyroïde, prothèses, opération ou blessure récente, troubles de l'équilibre, etc.), demander toujours conseil à votre médecin.
Ne prenez pas de risque inutile et veillez à respecter votre corps. Voilà en ce qui concerne les bienfaits et contre-indications généraux de la pratique des postures inversées.

Les 5 plus populaires postures de base d'inversions

Cette catégorie de postures se définit par l'ensemble des postures dont la tête est sous le niveau du cœur. Alors je ne vous parlerai pas des postures les plus impressionnantes comme celle de la posture sur la tête (sirsasana) ou le corbeau (Kakasana). Je n'aborde ici que les inversions qui peuvent être pratiquées en toute sécurité, plus accessible tout en profitant de leurs bienfaits.

La demi-chandelle ou Ardha Sarvangasana

La posture du chien tête en bas ou Adho Mukha Svanasana

La pince debout ou Uttanasana

Le cadavre ou Shavasana

Allongée sur le dos, jambes allongées à la largeur du tapis, laissez rouler vos pieds sur les côtés afin de les relâcher. Puis étirez votre colonne en poussant le sommet de votre crâne vers l'arrière et en ramenant le menton vers la poitrine. Disposez vos bras de chaque côté de votre buste à la distance qui vous convient le mieux pour pouvoir déposer les épaules et les omoplates sur le tapis. Et terminez par orienter vos paumes de mains vers le ciel afin d'ouvrir la poitrine et le cœur. Et dans cette posture relâchez-vous complètement ! Relâchez votre corps, laissez votre souffle devenir naturel et détendez votre mental. Vous pouvez rester dans cette posture autant que nécessaire 😉

Si vous aviez des tensions dans le bas du dos alors repliez vos jambes, pieds à la largeur du tapis légèrement rentrés vers l'intérieur et bas du dos en contact avec le sol. Ici aussi déterminez la distance entre vos talons et vos fessiers et qui vous permettent de déposer le bas du dos afin de vous relâcher complètement.

Les jambes au mur ou Viparita Karani dont vous trouverez l'explication dans la séance "Retrouver des jambes légères, légères " spécialement dédiée à ses bienfaits. Vous retrouverez également cette posture dans une autre séance intitulée "Avoir un sommeil paisible" (elle est à la 58ème minutes) ! Mais je vous conseille de faire toute la séance bien sûr !

Posture des jambes au mur

Voilà les 5 postures d'inversions que je préfère ! Et vous, quelles sont vos postures d'inversions préférées ? Parmi les inversions que vous connaissez et que vous pratiquez, quelle est celle que vous appréhendez le plus ? Partagez vos ressentis et votre expérience dans les commentaires, j'en serai ravie 🥰🙂

Namasté 🙏

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :