Accessoires de yoga

Accessoires de yoga

Selon le type de yoga pratiqué, yin yoga, restaurateur ou sur chaise, vous pouvez être amené à utiliser un ou plusieurs accessoires de yoga. Certains jouent un rôle préventif comme vous aider à soulager votre dos et préserver vos articulations. D’autres, au contraire, vous font vivre votre pratique différemment. Et ils peuvent alors avoir pour objectif d’intensifier l’effort, d’accentuer vos postures et faire travailler votre corps en profondeur.

Les accessoires de yoga que je vous présente ici peuvent s’avérer très utiles que vous ayez ou pas des conditions médicales particulières. De plus certains peuvent tout à fait être remplacés par des objets du quotidien.

Le tapis de yoga

Même s’il n’est pas forcément indispensable mais reste toutefois le plus utilisé, je commence donc ma liste par la présentation du tapis de yoga.

Il isole du sol, a un pouvoir antidérapant pour le maintien des postures. De plus il apporte du confort à la pratique. L’épaisseur standard d’un tapis de yoga varie de 4 mm à 6 mm. Plusieurs matières de tapis existent, en fibres de jute, bio, en coton naturel, en mousse certifiée non toxique… Il ne vous reste plus qu’à effectuer votre choix.

Vous pouvez si vous le souhaitez remplacer le tapis par une couverture, une serviette de plage ou un fouta ou bien également explorer votre pratique sans tapis : sur l’herbe, le sable, votre moquette ou votre plancher…pourquoi pas ! ?


La brique ou bloc de yoga

On peut s’en servir de rehausseur en posture du tailleur pour avoir les hanches plus hautes que les genoux. Toujours dans cette posture, elle facilite l’alignement de la colonne vertébrale, le dos s’étire sans contraction inutile. Elle vient également en prolongement des bras ou des jambes et autorise ainsi à chacun d’atteindre le sol sans forcer.  Il m’arrive de recourir à cet outil pour la salutation au soleil et particulièrement pour la posture de la fente basse.

Les briques existent en liège ou en mousse. Il est conseillé d’en avoir au moins 2. Cependant vous disposez à la maison d’objets qui peuvent très bien tenir le même rôle : livres, coussins fermes, plaid replié, etc.

La sangle

La sangle ou courroie offre la possibilité d’allonger nos bras ou nos jambes. J’adore ainsi certains jours aller dans la posture du danseur, faire les bras de l’aigle ou bien encore pratiquer la posture de la main à l’orteil. Elle m’aide alors à maintenir l’alignement du corps ou à m’installer dans une posture. J’apprécie beaucoup cet accessoire.

La couverture ou plaid

La couverture je m’en sers parfois à la réalisation de certaines postures comme la chandelle par exemple. D’autres fois, elle me sert et c’est là sa fonction première, à garder la chaleur du corps lors de la relaxation et/ou de la méditation.

Le bolster ou traversin de yoga

L’intérêt de cet accessoire se trouve lors de séance de yoga restaurateur ou de yoga thérapie. En effet il permet de faire des postures d’ouvertures et d’étirements tout en privilégiant le confort et le relâchement. Cependant je n’ai pas de bolster et j’utilise 2 tapis roulés l’un dans l’autre à la place, comme sur la photo ci-dessous ou dans cette vidéo. Les sacs de couchages dans leur housse font très bien l’affaire également.

Le coussin de méditation

Je ne me suis pas encore équipé de cet accessoire mais beaucoup de mes élèves aiment l’utiliser à la place des blocs dans la posture du tailleur. Il en existe en demi-lune ou rond et il aide à avoir une meilleure position de la colonne vertébrale. Moins confortable certes mais il peut être remplacé par un bloc, ce que je fais ?

La chaise

Pour terminer cet article, je vous parlerai aussi de la chaise. Voilà bien un objet dont tout le monde dispose à la maison et qui trouve toute sa place comme accessoire de yoga. J’aime d’ailleurs inviter mes élèves à l’utiliser et à explorer différentes postures avec cet outil, notamment le guerrier I ou II, le chien tête en bas ou encore la déesse. Je sais qu’elle m’offre et qu’elle offre à mes élèves la possibilité de pratiquer de manière différente lorsque le corps nous fait savoir que notre mobilité est réduite. On peut faire toute une séance sur chaise et je vous suggère de l’expérimenter dans la séance « Ouvrez votre bassin, ouvrez votre cœur et ouvrez votre esprit ! »

 

Namasté ?, Véronique

Laisser un commentaire